Return to site

8/10 Synthèse des résultats du questionnaire

Les conséquences de la sur-stimulation sur le chien de compagnie

L'analyse des résultats m'a permis d'obtenir les tableaux suivants :

J'ai segmenté les résultats pour voir si des éléments comme le temps de jeu ou le temps de promenade pouvaient influencer des comportements d'agitation.

Si on admet que "joyeux" peut représenter des comportements à mobilité élevée, alors il se pourrait qu'il y ait une tendance sur les données du lendemain en ce qui concerne le temps de jeu avec le propriétaire.

L'effectif devient faible c'est pour cela qu'on peut seulement dire une "tendance". Les "calmes" représentent presque 50 % contre 30 % chez les chiens qui jouent avec leurs propriétaires plus de 46 min par 24h (Tableau b).

Je n'ai pas observé de différences particulières 1h après l'arrêt du jeu ou le soir entre les chiens se promenant moins d'une heure et ceux se promenant plus de deux heures. Cependant il pourrait y avoir une différence le lendemain (cf. tableau c) si on admet que "joyeux" peut représenter des comportements de mobilité élevée (cf. partie Effets négatifs potentiels). Cela peut tout simplement souligner un niveau de bien-être supérieur qui induirait qu'ils expriment d'avantage leurs émotions. A partir d'un questionnaire ce seuil est subjectif. Il faudrait mettre en place une étude avec des observations réalisées par une seule et même personne.

Les résultats au sujet du temps d'absence des propriétaires ( < 1h30, 1h35 à 5h ou de 5h à plus de 8h / 24h) ne semblent pas significativement différents.

En ce qui concerne l'âge voici les résultats :

En ce qui concerne le deuxième groupe d'âge les résultats sont les suivants :

   

Du côté des plus de 8 ans, ils "se reposent" principalement (3 individus).

Des comparaisons supplémentaires selon les jouets les plus utilisés par les chiens (principalement une balle - peluche ou principalement des objets à mastiquer) ou le temps de sommeil de l'animal ( < 12h ou entre 12h et 18h / 24h) ne sont pas significativement différents.

Ces résultats pourraient être analysés par d’autres méthodes statistiques pour confirmer les tendances. Les tendances observées dans les résultats se situent principalement le lendemain. Cela peut indiquer qu'il faudrait créer un nouveau questionnaire qui se baserait sur des observations les jours suivants les évènements et non le jour même.Ajouter un paragraphe ici.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly